Votre Témoignage

Cette page de témoignages est un lieu d’échange, elle est un moyen pour vous de partager votre expérience.

Nous vous rappelons cependant que si tous les membres de cette page sont libres de participer et de commenter les différentes publications, la diffusion d’une publication ou d’un commentaire sur le site de Zéro Harcèlement entre élèves est équivalente à une prise de parole publique.
À ce titre, et pour garantir une ambiance de dialogue et de convivialité, nous vous invitons à suivre quelques règles indispensables :

- En tant qu’utilisateur, vous êtes responsable de vos publications. Nous vous déconseillons donc de publier des données à caractères personnel ou qui pourraient engager votre responsabilité vis-à-vis de tiers.

- Il est préférable de publier des commentaires en lien avec les sujets abordés sur la page, et il est interdit de poster des publicités ou des liens vers des sites qui n’entreraient pas dans les thèmes de conversation de la page.

- Tout propos à caractère diffamatoire, raciste, agressif ou injurieux est interdit et sera supprimé sans préavis.

Nous nous réservons le droit de ne pas publier tout contenu qui ne respecterait pas les conditions ci-dessus.
Soyons tolérants, respectueux et responsables sur Zéro Harcèlement entre élèves comme ailleurs.

Merci de votre confiance.

J’ai lu et j’accepte les conditions d’utilisation
moral Déposé le 2016-06-24 00:10:21

Moi aussi j'ai été victime de ce qu'on appelle le harcèlement scolaire. Pour moi, ma scolarité a été vraiment la pire période de ma vie. Ca a commencé en primaire jusqu'au lycée. Une horreur !

J'étais très timide, ce qui ne facilitait pas les choses. En plus, je portais des grosses lunettes qui me mangeaient le visage. On m'appelait "Bigleuse" ou encore "Cul de bouteille'. Venant d'un milieu modeste, je n'étais pas vraiment habillée à la mode voire comme un sac. Bien sûr, j'avais des amies mais elles n'étaient pas dans ma classe. J'étais totalement exclue, pas comme les autres. Par exemple, en sport, j'étais forcément la dernière à être choisie dans l'équipe. Personne ne voulait s'asseoir à côté de moi ou alors l'élève s'éloignait pour éviter de me coller comme si j'étais contagieuse. Moi je comprenais vraiment pas. Je me disais "Mais pourquoi moi ?" Je me sentais comme une pestiférée.

Quand je suis entrée au lycée, ça commençait à aller un peu mieux. Je subissais encore des moqueries en BEP mais en Bac pro, tout s'est terminé. C'est à cette période que j'ai commencé à prendre davantage soin de moi, à m'habiller "bien", à me maquiller, à avoir plus confiance en moi. Il faut dire qu'à cette époque, il y avait une autre fille qui était devenue la nouvelle tête de turc mais moi, on me foutait la paix. Ouf !

Aujourd'hui, j'ai 31 ans. Je n'ai pas encore d'enfant mais le jour où j'en aurais un, je ferais tout pour que mon enfant ne subisse pas le même calvaire. Je ne veux pas qu'il endure ce que moi, j'ai enduré car c'est encore un souvenir très dur aujourd'hui. Je suis révoltée quand je vois des enfants se donner la mort à cause de leur harcèlement. Bien sûr, on s'en remet avec les années mais on garde une blessure à vie. Comme le chante si bien Hélène Segara, on n'oublie jamais rien, on vit avec...

0 commentaires sont disponibles Commenter ce témoignage Sevdu59*, college dans le 59